6 recommandations pour nous protéger d’une crise épidémique / de fibromyalgie

Vivre avec cette maladie peut être incroyablement difficile, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour réduire le risque et la fréquence des crises / éclosions, et mener une vie plus agréable.
Bien qu’il n’y ait aucun moyen garanti d’éviter les crises de fibromyalgie, il existe des stratégies que vous pouvez développer pour être plus proactif dans votre défense contre eux.

Tenez un journal
Garder un journal des choses que vous avez faites, des endroits où vous avez été et de la nourriture et des boissons que vous avez consommées chaque jour, va créer un document que vous pouvez utiliser pour voir s’il existe des déclencheurs spécifiques qui peuvent déclencher une épidémie / crise.
Souvent, il peut s’écouler quelques jours avant qu’un déclencheur se manifeste en cas de crise, de sorte qu’un journal peut vous aider à identifier les tendances.

Éviter le stress
Nous savons qu’il est impossible d’éviter complètement le stress, mais cela peut aider à réduire le fardeau du stress en ne demandant pas trop, déléguer des tâches à d’autres et ne pas passer du temps avec les personnes qui le stressent. Prenez le temps de faire des choses qui contrent le stress, comme écouter de la musique, faire une promenade, pratiquer le yoga ou regarder une comédie.

Vérifiez votre posture
S’asseoir, s’allonger ou se lever avec une mauvaise posture peut créer une pression supplémentaire sur les muscles et les articulations et aggraver les douleurs articulaires et musculaires que vous avez déjà.

 

En position debout, gardez vos épaules en arrière. Si vous devez vous asseoir toute la journée au travail, assurez-vous d’avoir une chaise avec un bon soutien, et essayez de ne pas vous plier.
Des exercices d’étirement tels que le Tai Chi, le yoga et le Pilates sont bons pour corriger les problèmes de posture.

Bien manger
Une alimentation équilibrée, riche en fibres, en fruits et en légumes, en protéines faibles en gras et en aliments complets, est un must.
Évitez les aliments transformés et ceux riches en sucre, sel et graisses saturées.
Un journal de vos aliments aidera à établir si certains groupes alimentaires, tels que les produits laitiers ou le gluten, déclenchent des crises.

Essayez des traitements complémentaires
En plus de prendre vos médicaments d’ordonnance, vous pouvez consulter des traitements complémentaires, tels que l’acupuncture, massage avec des huiles essentielles, ou des suppléments à base de plantes.
Il est recommandé de ne faire qu’un traitement complémentaire à la fois pour pouvoir contrôler ses effets.

Rester positif
Ce n’est pas toujours facile, mais le maintien d’une attitude positive sera d’une grande aide

prévenir les crises / flambées.

Si vous sentez que vous ne vous sentez pas bien avec votre condition, parlez

avec votre médecin à propos de la consultation d’un conseiller, ou prescrire

médicaments pour aider à la dépression ou l’anxiété.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close
error: Content is protected !!